Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Elle est pas belle, la vie ? - Page 3

  • L’UDI se perd

    En désaccord avec cette orientation, les radicaux «de gauche» — ralliés au programme commun PCF-PS (c’était déjà le Parti socialiste post-Épinay de François Mitterrand) — firent scission en 1972. Ils fondèrent leur propre mouvement: le MRG (Mouvement des radicaux de gauche), actuel Parti radical de gauche. L’autre Parti radical, continuation juridique du vieux Parti radical, fut appelé Parti radical «valoisien» parce qu’il détenait le siège historique, place de Valois. Le MRG puis PRG resta fidèle à la gauche jusqu’en 2017, non sans quelques crispations parfois. Le Parti radical valoisien et le Mouvement réformateur s’épuisèrent jusqu’à l’élection de Valéry Giscard d’Estaing à la présidence de la République en 1974. L’échec durable du «centrisme d’opposition» conduisit les «réformateurs» (radicaux valoisiens et centristes) à prendre acte de la bipolarisation à laquelle poussait alors la Ve République. Ils firent donc le choix de soutenir Giscard d’Estaing (Républicain indépendant, centre droit) avant le 1er tour dans une présidentielle qui opposa au second tour ce dernier à François Mitterrand. Dès lors, l’ancrage à droite se confirma pour les radicaux valoisiens qui devinrent une composante de l’UDF, cette confédération voulue par Giscard d’Estaing pour peser face à l’UDR/RPR de Jacques Chirac. Si Jean-Jacques Servan-Schreiber fut un ministre des réformes éphémère (révoqué dans les quinze jours suivant sa nomination pour avoir critiqué les essais nucléaires de Mururoa), le Parti radical resta ancré dans la composante UDF des majorités de droite. En 2002, la réélection de Jacques Chirac pour le premier quinquennat présidentiel de la Ve République, fut l’occasion d’une fusion UDF/RPR au sein de l’UMP (devenu LR) dans laquelle le Parti radical valoisien était un «parti associé». C’est en 2007, avec l’élection de Nicolas Sarkozy, que le Parti radical valoisien reprit, sous la présidence de Jean-Louis Borloo, son autonomie. L’Union des démocrates et indépendants (UDI) fut alors le pâle succédané de l’ancienne UD: le Modem de François Bayrou est resté indépendant depuis son refus de la disparition de l’UDF dans l’UMP en 2002; une partie importante des élus ex-UDF sont restés dans le giron UMP puis LR (à commencer par l’ex-leader des Jeunes Giscardiens et ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin). Quant au PRG, il participe en 2017 à la primaire de gauche de gouvernement (la Belle Allicance populaire) où sa présidente Sylvia Pinel arrive avant-dernière avec 2% des voix. Le parti et sa candidate soutiennent officiellement Benoît Hamon, vainqueur de la primaire, mais plusieurs personnalités radicales de gauche (dont l’ancien président du parti Jean-Michel Baylet, soutiennent Emmanuel Macron au premier tour. Au second tour, le PRG «unanime» appelle à voter Emmanuel Macron. Un certain nombre de ses membres sont élus députés sous la bannière LREM et deux de ses représentants (Annick Girardin et Jacques Mézard) siègent dans le gouvernement Philippe.

  • La parentalité et la réussite scolaire

    Les parents concernés se demandent souvent comment ils peuvent aider leurs enfants à devenir des élèves plus intelligents et plus performants. Les nouvelles surprenantes sont que la recherche dans le domaine des émotions humaines fournit un modèle pour les types de techniques parentales qui augmentent l'intelligence des enfants! En raison de la façon dont le cerveau est câblé, les états émotionnels dirigent nos vies, que cela nous plaise ou non. Les états émotionnels sont constamment en mouvement et sont facilement influencés. L'apprentissage se produit lorsque le cerveau fait pousser de nouvelles cellules en réponse à l'environnement. Des émotions telles que le plaisir et la joie favorisent le développement des cellules cérébrales. Lorsque les enfants sont heureux et équilibrés, ils apprennent et se souviennent davantage. Malheureusement, le stress empêche la création de cellules cérébrales. Les circonstances que votre enfant trouve désagréables, craintives et hors de son contrôle produisent un état de stress dans le corps. Les réactions de stress chronique libèrent des produits chimiques qui altèrent la mémoire, réduisent le flux sanguin vers les centres de contrôle du comportement du cerveau et provoquent une atrophie des cellules nerveuses du cerveau. Fait intéressant, certains produits chimiques du cerveau comme la dopamine stimulent le comportement intelligent. Le cerveau de votre enfant libère de la dopamine en réponse à des circonstances agréables. Le cerveau libère de la dopamine en réponse à des récompenses concrètes comme la crème glacée. Mais plus important encore, le cerveau libère de la dopamine en réponse à des choses intangibles telles que la sécurité, la reconnaissance, le succès et la passion. La dopamine se déplace à l'avant du cerveau où elle influence les compétences essentielles à l'apprentissage. Les lobes frontaux du cerveau de votre enfant sont en grande partie responsables des compétences critiques telles que le fait de prêter attention, reconnaître et discriminer les caractéristiques critiques, et la prise de décision, qui sont essentielles pour le comportement intelligent et la réussite scolaire. Les parents peuvent utiliser la tendance du cerveau à répondre au plaisir en aidant leur enfant à trouver la joie et la réussite dans l'apprentissage. Lorsque les apprenants sont intéressés par un sujet, ils sont plus attentifs et font plus d'efforts. En outre, les étudiants qui sont inspirés à apprendre pour leurs propres raisons ont le plein soutien du système chimique du cerveau. Nous avons maintenant des preuves scientifiques pour étayer notre intuition selon laquelle aider les enfants à croire en leur propre intelligence, leurs talents et leurs capacités les aidera à exceller sur le plan scolaire! En tant que parents réfléchis, nous avons toujours su cela. Les étudiants qui croient qu'ils peuvent bien performer sur des tâches académiques surpassent les étudiants qui ne croient pas en leurs propres capacités. Quand les enfants croient qu'ils peuvent apprendre, ils étudient plus, et leurs efforts d'étude sont plus habiles et efficaces. Il est beaucoup plus bénéfique pour votre enfant de susciter l'intérêt et la passion que de souligner les manques de performance. Lorsque les enfants considèrent à plusieurs reprises leur comportement comme défectueux, leur succès futur est diminué. Faire allusion aux échecs inspire l'inspiration, bloque la libération de la dopamine et diminue les chances de votre enfant d'être brillant. La parentalité pour la réussite scolaire signifie aussi que nous soutenons nos enfants quand nous les encourageons à croire qu'ils peuvent avoir un avenir intéressant et épanouissant. Les étudiants qui savent que le succès est dans leurs vues & quot; faire des choix judicieux. Ils sont plus attirés par les activités intellectuelles que les étudiants qui doutent de leurs opportunités. Parlez avec votre enfant des objectifs futurs. Explorer les possibilités. Kindle passion et le but. Démontrez votre foi dans le succès. Ne jamais se décourager sur les chances de victoire de votre enfant!Encore plus d'information sur le sujet en cliquant sur le site web de l'Agence SEO 59.

  • Convertir les visiteurs en clients

    Elastic Path, société spécialisée dans le e-Commerce, a réalisé une étude sur les meilleurs moyens pour convertir un visiteur en client, et nous les livre en 9 points • Le taux de conversion augmente drastiquement si le processus d’achat comporte entre 2 et 3 pages. Trois semble être le nombre idéal d’étapes pour des achats de moins de 60 euros, avec un taux de conversation de 6,2%, suivi de sept, deux et cinq étapes. Pour une facture comprise entre 61 et 235 euros, le nombre idéal d’étapes semble être cinq. Au-delà de 236 euros, sept étapes semblent être le nombre optimal. • Le taux de conversion double si des estimations de frais de livraison sont proposées. • Le taux de conversion augmente de minimun 30% avec la mise en place de cross-selling dans le processus d’achat. • Le taux de conversion augmente si la politique des retours produits est indiquée. • Le taux de conversion double si différents moyens de paiement sont proposés. Une alternative est essentielle. • Le taux de conversion baisse si un écran de confirmation de la commande est affiché. Certains utilisateurs considèrent, à tort, que cet écran représente une page de confirmation. Dès lors, aucune action n’est entreprise et la commande n’est pas validée. Ceci se vérifie pour les achats non-impliquants, alors que la tendance s’inverse pour des produits impliquants. • Le taux de conversion s’améliore si les intitulés de navigation ne sont plus disponibles lors du processus d’achat. Ceci est d’autant plus vrai en ce qui concerne les achats impliquants. Il est préférable de ne pas donner le choix à vos utilisateurs de re-considérer leur décision. • Le taux de conversion augmente si le numéro de téléphone est affiché. Il permet effectivement de rassurer vos clients. Ils n’appelleront pas pour autant. Le numéro de téléphone indique simplement qu’il y a quelqu’un de disponible si besoin. Il peut faire la différence entre un achat et un abandon. • Le taux de conversion augmente si une adresse physique est indiquée. Si votre marque ne bénéficie pas d’une forte notoriété, vous devez montrer à vos utilisateurs qu’il y a quelqu’un derrière votre boutique e-commerce. • D’autres détails comptent plus ou moins (l’utilisation de la technologie Ajax, l’indication des délais de livraison) dans l’amélioration des taux de conversion. Un détail qui ne paraît pas dans l’étude est l’e-mail de confirmation. Quand une boutique, comme Monsieur Poulet, vous envoie un e-mail personnalisé, et que votre client comprend qu’il n’a pas affaire à une machine, cela n’améliore pas le taux de transformation, mais quid du taux de fidélisation ?