Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Charlotte Hogg démissionne de la BoE

La Banque d’Angleterre (BoE) a annoncé mardi la démission de Charlotte Hogg du poste d’adjointe au gouverneur qu’elle occupait depuis le début du mois, après un rapport parlementaire condamnant des manquements aux règles de l’institution depuis son entrée en son sein en 2013. « A la suite des récents évènements, Charlotte Hogg a volontairement proposé sa démission hier (lundi) », une démission acceptée « à regret » mardi matin par le directoire de l’institution, précise la banque centrale dans un communiqué. Dans sa lettre de démission, Mme Hogg a reconnu avoir fait une « erreur involontaire » en ne révélant pas les fonctions de son frère au sein de la banque Barclays. Cette décision fait suite à la publication d’un rapport de la Commission des finances du Parlement britannique condamnant le manque de professionnalisme de Mme Hogg, qui n’avait révélé que dans des documents préparatoires à une audition tenue le 28 février à la suite de sa nomination au poste d’adjointe au gouverneur en remplacement de Minouche Shafik, le poste de son frère, soulevant des craintes de conflit d’intérêt. En effet, Mme Hogg, qui a rejoint la Banque d’Angleterre en tant que directrice des opérations en 2013, n’avait jamais divulgué le poste de son frère, directeur de la stratégie chez Barclays et dont les responsabilités rentrent selon la Commission en conflit avec ses fonctions notamment sur la régulation bancaire. Selon un rapport publié mardi par le Trésor britannique, la Commission a estimé que « la compétence professionnelle (de Mme Hogg) n’est pas à la hauteur des très hauts standards nécessaires pour remplir la fonction supplémentaire de gouverneur adjoint chargée des marchés et du secteur bancaire ». De plus, « cet incident soulève des inquiétudes plus larges », sur le fait que plus de réformes pourraient être nécessaires au-delà des mesures mises en place par la BoE depuis la prise de fonction du gouverneur Mark Carney en 2013 afin d’améliorer sa transparence, sa gouvernance et la façon dont la banque centrale rend des comptes. La BoE a ainsi annoncé mardi une reconfiguration des structures internes afin de garantir une protection et une application plus efficaces de son code de conduite. Le directoire de la BoE a de plus annoncé le lancement d’une analyse visant notamment à tirer les leçons du cas de Mme Hogg et ce que l’institution doit faire pour garantir la conformité dès maintenant et à l’avenir, « afin de s’assurer le respect du code de conduite aux plus hauts niveaux de la Banque ». Mme Hogg a précisé dans la lettre de démission qu’elle assurera toute transition. Sa date de départ n’a pas été communiquée. Elle siègera jeudi lors de la réunion du Comité de politique monétaire (CPM) de la BoE dont elle est membre.

Les commentaires sont fermés.